La formation des acteurs de la #sobriété

 In Energies info en ligne, Sobriété

La sobriété énergétique s’apparentant parfois à du simple « bon sens », pour une transition écologique heureuse, certains se lancent trop vite dans le domaine, avec des a priori.

Par manque de formation de base, par exemple en physique, chimie, électronique, ou bien par manque de connaissances du terrain, les conseils qui circulent peuvent faire plus de mal que de bien. Certains mettent également plus d’énergie à trouver des excuses pour ne rien faire, plutôt que d’agir avec de vraies solutions. Ainsi nous entendons des aberrations comme :

« Je n’éteins pas les lumières car lorsque je les rallume elles consomment plus d’énergie »

C’est un a priori des années 1980, lorsque les ballasts ferromagnétiques des tubes devaient chauffer le tube avant de faire de la lumière. Cette consommation d’énergie était équivalente à 30 sec d’éclairage… C’était donc utile d’éteindre ces lumières au-delà de 30 sec d’absence. Aujourd’hui ceci est tout le temps FAUX

« Je n’abaisse pas le chauffage car lorsque je le remonte il consomme plus »

FAUX, démontré théoriquement et sur le terrain, où il est possible de faire minimum 10% d’économie d’énergie en abaissant le chauffage durant les absences. Idem avec les appareils électriques.

« Je mets les robinets thermostatiques à fond pour me chauffer plus vite »

FAUX

« Je fais déjà tout en matière de sobriété »

Savez-vous combien vous consommez réellement et savez-vous vous situer par rapport aux objectifs ?

Entre autres actions d’économie très efficaces qui peuvent être expliquées grâce à des phénomènes physiques ou des expériences sur le terrain, Alter Alsace Energies mène ces expériences dans le cadre de formation avec plusieurs partenaires. L’association a à cœur de former, d’expliquer, de vulgariser et de mettre en place une pédagogie. Cette pédagogie s’intègre dans le quotidien professionnel et privé des citoyens.

Le conseiller en énergie partagé (CEP)

Il règle les installations de chauffage, d’électricité et d’eau avec le personnel des collectivités. Ainsi les ouvriers sont formés aux gestes de maintenance et d’optimisation permettant de faire des économies dans tous les sens du terme : argent, temps et protection de la planète. Les technicien.ne.s acquièrent ainsi de nouvelles compétences en lien avec leur travail et la transition écologique. Nous organisons régulièrement des formations à destination des élu.e.s et technicien.ne.s. Mais c’est la formation sur le long terme (1 an à 3 ans) qui fait la force de cet accompagnement. Chaque année, nos CEP permettent l’économie d’un million de kWh soit environ la consommation d’énergie de 80 conseillers !

La formation SLIME

Elle accompagne les travailleurs sociaux pour détecter les habitudes consommatrices d’énergie et d’eau dans les logements. Les collectivités mettent en place des services à destination des personne en difficultés  : des travailleurs sociaux qui, grâce à notre accompagnement pourront vulgariser les aspects techniques de l’énergie auprès des citoyen.ne.s.

Le défi DECLICS 

Il encourage des foyers à réduire leurs consommations d’énergie, d’eau, de déchet et de carburant en mettant en place des actions simples. Ainsi, grâce aux retours des familles, nous pouvons prouver l’efficacité de plus de 100 éco-gestes à réaliser au quotidien. Chaque année c’est environ 1350 kWh, 10m3 d’eau et 50kg de déchets qui sont économisés dans chacun des 500 foyers participant.

Ainsi avec la motivation des partenaires, les formations sur le long terme, en vulgarisant les aspects techniques et en apportant des preuves du terrain, nous pouvons compter sur un grand nombre de personnes ambassadeurs et ambassadrices de la sobriété énergétique.

Richard Lemoine

Conseiller Climat Air Energie

 

Recent Posts

Leave a Comment

Contact Us

Nous sommes joignable par mail.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search