Il aura fallu plus d’un an à l’équipe rédactionnelle du Projet Alter Alsace (avec Michel Pierre, ingénieur chimiste, François Walgenwitz, ingénieur géologue, Pierre Kammerer, ingénieur agronome, Bernard Munsch, ingénieur CNRS sous la direction de Thierry de Larochelambert (physicien), pour élaborer un scénario énergétique régional équilibré et chiffré permettant de couvrir l’intégralité des besoins énergétiques prévisibles à l’horizon 2050 d’une société moderne, écologique et sociale par les énergies renouvelables locales en n’utilisant que les technologies disponibles à l’époque.

La publication en septembre 1983 de cette prospective sous la forme d’un livre édité chez Syros, « les énergies de l’Alsace », est conçue comme un outil de réflexion théorique et de mobilisation pratique pour toutes les organisations participant au Projet Alter Alsace. L’ouvrage, très technique et chiffré, propose la mise en place de plans de transition précis pour la géothermie, la biomasse, la petite hydroélectricité et l’éolien. Il détaille dans une annexe ses propositions pour la création d’une véritable Agence Énergie Alsace et annonce dans ses conclusions : « Par ce livre, nous avons voulu montrer aux Alsaciens, à ceux d’entre eux qui animent la vie économique, sociale et politique de notre région, que la voie vers une Alsace solaire, mettant en chantier toutes ses énergies pour assurer ses besoins est ouverte et possible. Cet avenir solaire que nous proposons n’a rien d’un retour à la bougie. Les techniques d’aujourd’hui et de demain s’y donnent rendez-vous : biotechnologies, informatique, robotique, centrales solaires, photoélectronique, etc…

Ce Projet Alter Alsace est une ambition régionale pour l’Alsace.

Pour créer dès aujourd’hui les conditions de cet avenir, renouvelons l’Alsace ».

C’est la première évocation, avant même la parution du scénario Négawatt national, d’un scénario 100% renouvelable, que défend encore aujourd’hui, plus que jamais, Alter Alsace Energies.

Couverture-Projet-Alter-Syros
Couverture du livre "Les énergies de l'Alsace, Projet Alter" 1983

En 2015 et 2016, Alter a réalisé, en partenariat avec la Fondation du Réseau GDS, un programme d’accompagnement et de formation des acteurs sociaux. Plus de 100 acteurs sociaux ont été contactés et 55 ont été rencontrés lors de formation d’1 ou 2 jours.

Le projet s’est décliné en 3 étapes :

1/ La création d’un site internet dédié au phénomène de la précarité énergétique. Ce site rassemble des documents, des sites internet, des fiches conseils, des vidéos, … développés au niveau du territoire national et, principalement, au niveau régional.
Vous pouvez y accéder en cliquant ici

2/ Des journées de formation sur la précarité énergétique destinées aux acteurs sociaux.
Vous trouverez la plaquette de la formation ici

3/ La création d’un carnet de santé du logement en partenariat avec les stagiaires ayant suivis la formation. Ce carnet
– rappelle et priorise les gestes économes à adopter et les équipements à installer
– permet de mieux comprendre le fonctionnement technique des systèmes de chauffage et de leur régulation grâce à des schémas clairs (chaudière centrale collective ou individuelle et radiateurs électriques)
– un simulateur de consommation du logement qui permet, sur base de factures annuelles, de distinguer l’origine d’une situation de surconsommation soit dû à la performance énergétique du bâtiment (les “passoires thermiques”) soit dû aux comportements des usagers.

Nous contacter pour prendre connaissance de ce document

Contact Us

Nous sommes joignable par mail.

Not readable? Change text. captcha txt
0

Start typing and press Enter to search