Du bois énergie, oui… mais citoyen !

 In Non classé, ose

Du bois énergie, oui… mais citoyen !

En Alsace, les réseaux de chaleur au bois sont nombreux. Les projets d’énergie renouvelable citoyens se multiplient également, mais on continue à les associer au photovoltaïque en toiture. Et pourtant, quel montage plus adapté qu’un projet porté par les citoyens et les collectivités pour gérer cette énergie ultra-locale ?! Les exemples sont nombreux de l’autre côté du Rhin, où le mot coopérative est nettement plus courant dans le vocabulaire…

Une visite transfrontalière

Le Baden-Würtemberg a souhaité apporter du soutien aux projets d’énergie citoyenne du Land à travers un programme « Bürger voller Energie ». Parmi les thématiques retenues : faciliter les échanges transfrontaliers entre projets d’énergie citoyenne pour aider leur développement. C’est dans ce cadre qu’a été organisée cette excursion franco-allemande. Nous sommes allés voir deux projets en France (les Centrales Villageoises du Pays de Saverne, et la toiture d’Altora à Ittlenheim), deux projets se sont présentés lors de nos échanges à Kehl (la coopérative d’énergie citoyenne de Kehl et les Brasseurs d’énergie de Strasbourg) et nous avons visité le projet de la coopérative d’énergie citoyenne d’Oberhamersbach.

Un réseau de chaleur collectif

Oberhamersbach est une petite commune sur l’Hamersbach, affluent de la Kintzig. Ce village de 2 500 habitants, à 300m dans la Forêt Noire, connaît les mêmes hivers rigoureux que nous.

Et ses habitants ont décidé d’y trouver une solution collective : en se regroupant, ils peuvent investir dans un réseau de chaleur, avec une chaufferie et quelques km de tuyaux, plutôt que d’acheter et entretenir une chaudière par foyer.

C’est autour de cette idée que s’est constituée la coopérative « Bürger-Energie Oberhamersbach » en 2013, avec le soutien du Baden-Würtemberg.  Et grâce à des bénévoles très investis, les travaux d’un réseau de chaleur desservant des bâtiments municipaux et privés ont commencé en 2015.

Ces premiers travaux ont permis l’installation d’une chaufferie composée de 2 chaudières au bois déchiqueté (800kW pour l’hiver, 250kW pour l’été) ainsi que d’une chaudière de secours au fioul de 2500kW et de 4km d’un réseau de distribution de chaleur permettant de desservir 66 bâtiments.

Une première extension a déjà été réalisée en 2018 pour raccorder 28 bâtiments supplémentaires, et une prochaine extension permettra encore d’ajouter 41 nouveaux bénéficiaires.

Les atouts d’un projet citoyen

Conçu et financé par les habitants d’Oberhamersbach, ce projet est résolument local : l’approvisionnement du bois déchiqueté est assuré par des acteurs locaux, qui exploite les forêts autour d’Oberhamersbach, de façon durable évidemment.

Pour les foyers raccordés, si on compare tous les coûts, la chaleur fournie est moins chère via le réseau. En effet, les sociétaires du projet sont également les clients de la chaleur. Dans cette configuration, le prix de la chaleur est le prix coûtant, inutile de réaliser un bénéfice en payant plus cher la chaleur. Et grâce à la fourniture locale, le prix reste très stable.

Avec ce prix attractif, les habitants sont en général demandeurs d’extension de réseau. « Lorsqu’on a une demande d’un habitant pour desservir un nouveau quartier, on lui propose d’organiser une réunion. A sa charge d’inviter tous les voisins. Si finalement il y a suffisamment de foyers intéressés pour justifier l’investissement dans une extension, on peut lancer de nouveaux travaux. Ce bouche-à-oreille nous permet également de densifier le réseau existant, avec de nouveaux bâtiments qui viennent se raccorder. »

Coline Lemaignan

Mission énergie citoyenne

plus d’info sur les projet citoyens : https://gecler.fr/

Recent Posts

Leave a Comment