40 ans de #communs

 In Energies info en ligne

Si le projet associatif « 100% renouvelable pour l’Alsace » est facile à comprendre techniquement, il s’accompagne également d’une vision sociale de la transition énergétique par et pour tou·te·s.

Il y a 40 ans, les fondateurs d’Alter Alsace Energies avaient compris les enjeux majeurs de la question énergétique : impacts géopolitiques des énergies fossiles et fissiles et impacts environnementaux  les ont poussés à créer une association pour mettre en avant la solution : les énergies renouvelables.

Leur combat, et celui de nombreux autres militants, ainsi que le dérèglement climatique qui s’accélère et la facture énergétique qui augmente, ont débouché aujourd’hui sur l’inscription de cet objectif autrefois idéaliste dans les documents de planification régionaux (SRADDET).

Alors, c’est bon ? C’est fini ?

Bien au contraire, ça commence !

Ça commence parce qu’une planification n’est qu’un vœu pieu si elle ne se traduit pas par des actions concrètes, et c’est exactement ce que nous faisons auprès des collectivités, des scolaires, des particuliers… tous les jours : leur donner les moyens d’agir pour réduire leur consommation d’énergie et produire le reste de façon renouvelable.

Mais surtout, ça commence, parce nous défendons un certain modèle de transition énergétique. Il ne s’agit pas de tomber dans les mêmes travers que notre système énergétique actuel, où  l’usager final est tellement déconnecté de la filière qu’il n’a même pas conscience de la quantité d’énergie qu’il consomme. Nous défendons un modèle où chacun·e devient acteur·trice de la filière énergétique. D’une part, nous avons le pouvoir d’agir sur nos consommations en revoyant en profondeur nos modes de vie, que ça concerne l’électricité directement, ou nos déplacements, notre alimentation, nos modes de consommation. Et d’autre part, nous avons le pouvoir d’agir sur la production, en devenant chacun·e producteur·rice d’une énergie renouvelable souhaitée, et non subie, au sein de communautés énergétiques.

Le mouvement de l’énergie citoyenne rejoint le fonctionnement des communs : des ressources sont gérées de façon collective pour délivrer un service bénéficiant à tou·te·s. La gestion des communs s’organise au sein de la communauté selon un fonctionnement démocratique ouvert à tou·te·s. Ce modèle permet une gestion de ces biens au profit de tou·te·s, grâce au travail de tou·te·s.

Toute ressource peut être gérée comme un commun, l’eau, l’air, la terre, mais aussi la culture ou la connaissance… et, nous en sommes convaincus, les ressources en énergie renouvelable : l’eau qui coule, le vent qui souffle, le soleil qui brille, la forêt qui pousse… A nous de nous en saisir !

Pour aller plus loin : Les biens communs

Coline Lemaignan

Mission énergie citoyenne

 

Recent Posts

Leave a Comment